Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:27

70 ans après, s’ouvre une page méconnue de notre histoire locale : la rafle, en 1944, de 17 personnes condamnées pour le crime d’être né juif. Ils étaient français et, passant en zone libre, ils avaient choisi notre région, pensant y trouver la sécurité.

Ils résidaient à Saint Pierre de Genebroz, Les Echelles, Entre mont le Vieux et Saint Christophe la Grotte. Ils ont été arrêtés par la Gestapo, transférés à Drancy puis déportés à Auschwitz. Aucun n’est revenu.

Ce dimanche 14 octobre 2012, une cérémonie a eu lieu aux Echelles pour l’inauguration de la plaque à la mémoire de ces 17 personnes, en présence de M.Serge Klarsfeld, invité d’honneur en qualité de président de l’association « Les fils et filles des déportés juifs de France ».

Etaient présents également MM. Giroud, vice-président du Conseil Général de Savoie, Jean Pierre Vial, sénateur, Louis Besson ancien ministre, Mme Baville, directrice de cabinet du préfet de la Savoie, Messieurs les maires des Echelles, d’Entremont le Vieux, de Saint Pierre de Genebroz, de La Bauche, de Saint Franc. A noter la présence de M.Fachler, président de la communauté juive de Chambéry ainsi que les représentants de l’archevêché de Savoie et de l’église réformée de Savoie. Une cérémonie empreinte d’émotion et de recueillement.

Devant une foule nombreuse, plusieurs personnalités se sont exprimées. M. Cédric Vial, maire des Echelles, remercie M. Georges Favre Martinoz de Saint Pierre de Genebroz qui est à l’origine des recherches, aidé par M.Alexandre Doglioni. M.Vial nous interroge : « comment avoir la mémoire  de ce que l’on n’ose même pas imaginer. La leçon de la Shoah est la vigilance ».

M.Klarsfeld remercie les personnes qui ont permis que ces 17 personnes ne rentrent pas dans l’oubli et nous rappelle que c’est sous notre ciel qu’ils ont vécu leur dernier moment de liberté.

M.Giroud souligne que les enfants seront le relais indispensable pour que le souvenir subsiste, tandis que M.Jean Pierre Vial note que tous les discours n’ont au cœur qu’une chose ; l’homme et ses valeurs, et que ce message doit être passé aux jeunes dans les écoles.

Mme Baville s’exprime en ces termes : « puisque nous savons, nous devons à ces morts la fidélité du souvenir, il faut former l’esprit des générations à venir et lutter contre l’obscurantisme. La liberté ne souffre aucune négligence, aucun abandon ».

Des jeunes ont lu l’intitulé de la plaque. La Marseillaise et le Chant du Départ ont été exécutés par l’Harmonie et les Copains de Chartreuse, moment d’intense émotion. M. Favre Martinoz, dans son allocution, a rappelé les paroles du poète : « Surtout n’oublie pas, avant que le vent emporte les poussières de l’histoire ».

M.Cl. Fabre, correspondante D.L.S.Klarsfeld.JPG

Partager cet article

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Manifestations
commenter cet article

commentaires

Perrichon 28/10/2012 11:53

Bonjour,
Est-il possible de connaître les noms figurant sur cette plaque ?

Présentation

  • : Commanderie Hospitalière des Echelles
  • Commanderie Hospitalière des Echelles
  • : Recherches, études et publications sur l'histoire locale de la vallée de Chartreuse (Les Echelles 73- Entre deux Guiers 38). Animation culturelle / conférences / recensemnt et protection de sites historiques ou naturels intéressants. Participation à la vie locale (organisation de manifestations en lien avec communes et autres associations).
  • Contact

Recherche