Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:28

 P.E.R. et patrimoine

 Suite à l’invitation par la mairie des Echelles, la discussion avec des membres du bureau de notre association, suivie de la visite sur le site, a débouché sur les constats suivants.

 Le canal

            - au constat de la possibilité d’évacuation de l’eau par le premier exutoire souterrain (légèrement en amont de la source des Adoubes), la remise en eau de l’intégralité du canal (jusqu’à la surverse) est étudiée actuellement, en lieu et place de l’alimentation partielle jusqu’au droit de l’Argenette.

            - cette formule ne nécessite pas de débit d’eau supplémentaire.

            - l’étanchéité du canal doit être testée (les pompiers seront sollicités).

            - la sécurité imposera sans doute une hauteur d’eau peu importante (30-40 cm).

            - l’empoissonnement pourrait être une formule à étudier.

            - un système de mini- batardeaux pourrait réguler les niveaux d’eau souhaités sur toute la longueur.

            - il faut prévoir une possibilité commode de nettoyer le canal (minimum tous les deux ans).

               L’étang

            - tous les Echellois qui ont connu le site autrefois souhaitent le retour de l’eau dans l’étang du Cotterg.

- il faut cependant bien comprendre que seule l’Argenette pourra alimenter ce dernier et sur une période qui ne pourra couvrir la période sèche (3 à 4 mois ?). Plusieurs sources permanentes aboutissent à l’étang et expliquent que celui-ci n’est jamais à sec, (même actuellement, en période sèche et sans l’Argenette). Nous sommes donc en droit de considérer que le niveau d’eau baissera de façon conséquente en été mais tout en conservant un fond d’eau minimum. A supposer qu’il sèche complètement, cela constitue-t-il un élément suffisant pour laisser cette zone dans son état actuel de délaissement ?

- l’empoissonnement de l’étang paraît nécessaire pour l’agrément et pour la pêche. Une demande à la société de pêche pour obtenir son avis semble souhaitable.

- l’exécutoire de l’étang se jetait dans l’ancien canal, aujourd’hui inutilisable. Il convient de trouver la solution d’un trop- plein en fonction de la cote de la berge et de celle du niveau d’alimentation. La circulation d’eau dans l’étang doit pouvoir s’effectuer de façon à éviter l’eutrophisation. Un spécialiste devrait être consulté pour s’assurer de la faisabilité de ce projet de remise en eau. A l’analyse, on peut parfaitement imaginer une sortie de l’excédent d’eau dans le canal (les niveaux semblent le permettre).

- un sondage de profondeur et pour savoir comment est faite l’étanchéité est nécessaire (le fond est-il dallé comme certains le prétendent ?).

- le système de vidange de l’étang est indispensable pour son curage périodique et, en fonction de sa profondeur, la conduite de vidange doit être repensée du fait de la création de l’espace baignade et de la rectification du lit de l’Argenette. Par la même occasion, la source proche de cette vidange devra être recherchée et redirigée dans ce conduit.

Quel que soit le résultat de l’analyse de faisabilité, il apparaît dommageable de laisser cet espace en l’état.

 Le puits des turbines

 - le puits des turbines est l’élément premier d’animation et d’explication de l’espace ouvert au public. Un panneau sera placé à cet endroit expliquant simplement et clairement le fonctionnement de celles-ci.

- comment l’aménager au mieux en vue de son « exploitation » ?

- après échanges très intéressants, l’unanimité se fait pour considérer que la priorité se porte sur la sécurisation du lieu.

- la vision des turbines et de la fosse d’évacuation (spectaculaire) doit se faire côté parking du bas et non par le haut (circulation des véhicules).

- il faut conserver la vision des deux arbres de turbines au moyen d’un accès par caillebottis et en découpant une partie de la grille de l’arrivée d’eau.

- faudra-t-il installer un éclairage pour mieux visionner la partie sombre du secteur des turbines ?

- les deux éléments métalliques proches (le gros axe sectionné et un frein de poulie) doivent être conservés et mis en valeur sur ce site.

- faut-il couvrir cet ensemble d’une toiture appropriée ?

- un croquis sera proposé mais il sera nécessaire de faire travailler des personnes plus compétentes sur cette question.

 La source des Adoubes

 - cette source possède un grand intérêt historique, même si la population locale l’a quasi totalement oubliée. Elle est la source première d’alimentation en eau des habitants du bourg et le point de départ de la première adduction d’eau potable de la commune.

- l’escalier, le bassin- lavoir et le canal d’arrivée de l’eau sont des vestiges remarquables.

- cependant, l’implantation actuelle pose problème : sa conservation supprimerait 4 places de parking. La proposition de Gilbert Bastrenta de déplacer sa résurgence entre parking et zone verte avant l’espace baignade est retenue comme solution acceptable et souhaitable. Un puits maçonné en pierre, façon « ancien » peut constituer un point d’accrochage supplémentaire dans le cadre de la thématique « eau » avec un panneau d’explication.

 Conclusions

 Le travail sur tous ces points nous permettrait de présenter :

« l’eau dans tous ses états » 

l’eau utile (les turbines),

l’eau boisson (la source),

l’eau vive (Argenette et canal),

l’eau stagnante (l’étang),

l’eau ludique (espace- baignade et Argenette),

l’eau sauvage (le Guiers).

Un panneau général à l’entrée de la zone, complété de panneaux spécifiques (à définir), devrait marquer et respecter le choix de la thématique « eau ».

Partager cet article

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Commanderie Hospitalière des Echelles
  • Commanderie Hospitalière des Echelles
  • : Recherches, études et publications sur l'histoire locale de la vallée de Chartreuse (Les Echelles 73- Entre deux Guiers 38). Animation culturelle / conférences / recensemnt et protection de sites historiques ou naturels intéressants. Participation à la vie locale (organisation de manifestations en lien avec communes et autres associations).
  • Contact

Recherche