Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 10:53

COMPTE RENDU du voyage en Italie

11 et 12 mai 2013

 

 

11 mai 2013

Pour les 13 membres de l’association volontaires, le départ à 7 heures des Echelles, comme prévu au planning, avec un temps couvert et maussade jusqu’à l’entrée du tunnel du Fréjus laissa place, à leur sortie transalpine, à un ciel d’un bleu sombre somptueux.

Avec le soleil sur nos têtes et après un voyage sans encombre jusqu’à Chivasso, l’accueil de nos amis carabiniers fut chaleureux et le repas fut à la hauteur de la réputation de la cuisine italienne.

La visite commentée de Chivasso par le professeur Fabrizio Spégis nous permit d’apprécier l’histoire des lieux sous la férule des marquis de Montferrat. Nous aurons aussi constaté l’empreinte étonnamment positive laissée par le passage de Napoléon.

L’horloge de dix heures, plantée au fronton d’un bâtiment public et soigneusement entretenue depuis le passage des Français, n’aura pas manqué de nous interpeller !

L’arrivée à Turin en soirée aura été grandement facilitée par les navigateurs embarqués et le repas du soir fut l’occasion de découvrir de nouvelles facettes, délicieuses, de la cuisine italienne.

L’hôtel Orchidéa est à recommander aux candidats touristes.

 

2ème jour

La visite de Turin du second jour aura été l’occasion de découvrir le centre historique et surtout un « Palazzo Reale » véritablement impressionnant.

La grande nouvelle fut d’apprendre qu’un tableau représentant Béatrice de Savoie se trouvait dans ce palais (galerie fermée ce jour-là à l’étage supérieur). Nous essaierons d’en obtenir une photo puisque nous n’avons encore jamais trouvé la moindre représentation de cette dernière.

Cette bonne nouvelle nous engageait « plein de bonheur et d’allégresse » (exagérons un peu) vers « La Sacra di San Michele della Chiusa » pour y retrouver le tombeau du père de Béatrice.

Ce site est véritablement incontournable pour tout visiteur du val de Susa. Planté sur son piton rocheux, l’abbaye exige une visite guidée en français, ce dont nous avons pu profiter. La verticalité et la taille des murailles, l’histoire et les légendes qui entourent ce lieu exceptionnel, le panorama qui s’offre à nos yeux sur 360 degrés, des sommets enneigés des Alpes à la plaine du Pô avec la ville de Turin en toile de fond, tout appelle à la contemplation.

Mais de tombeau de Thomas 1er, père de Béatrice, aucune trace ! Tous les princes de la Maison de Savoie enterrés ici sont postérieurs au XVIème siècle.

Les informations apportés par l’association « Reine Hélène » sur ce sujet sont erronées car Thomas, internet nous le certifie, reposerait en la cathédrale d’Aoste.

 Sans doute cette information nous donnera-t-elle l’occasion de visiter bientôt nos cousins du Val d’Aoste ?

L’arrêt à Susa, « Chez Zizi », fut, comme toujours, l’occasion de s’adonner collectivement et sans complexe à la maladie moderne de l’achat compulsif. Il nous fallait bien encore écouler nos lires avant de repasser la frontière !...

Bien nous en pris car la cohue aux abords du tunnel du Fréjus nous fournit loisir, pendant plus de 2 heures et demi, de disserter sans nous énerver sur la condition humaine en voyant les « shinteurs de file » griller les priorités et rallonger ainsi notre attente.

 

Malgré ce désagrément, ce voyage, constitue, de l’avis de tous, une expérience à renouveler.

Mais nous recevrons d’abord nos amis italiens qui doivent venir en juillet.

Encore un grand merci à eux pour leur accueil chaleureux.

 IMG 4447


Repost 0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 09:17

« L’Avant Pays Savoyard, un vrai pays avec des tuiles et des tuileries » c’est ainsi que M. Tissut a débuté sa conférence devant un public venu nombreux dans cette belle salle voutée qu’est La Sabaudia aux Echelles.

Pour faire des tuiles il faut de l’argile qui vient de la dégradation des roches pendant les périodes glaciaires. C’est ce qui s’est passé dans notre région, d’où les nombreuses tuileries qui existaient autrefois.

M. Tissut a expliqué, aidé de documents, la technique de fabrication : les moules, la cuisson, le séchage … technique qui remonte aux Romains et qui a été relancé par les familles nobles au XVIIIème siècle.

Quelques empreintes de l’homme sont  visibles sur d’anciennes tuiles telles que la trace du pouce du tuilier, des signes aussi d’appartenances politiques, émouvants témoignages d’une époque révolue. Signes également de pattes d’animaux ou de gouttes de pluie quand cette fabrication était artisanale.

M. Tissut, en homme passionné, est un curieux du passé qui a su captiver son auditoire.

La fabrication de la tuile a évolué avec le progrès. L’artisanat a fait place à la mécanisation. On ne voit plus de traces de pas d’oiseaux, chiens ou chats sur nos tuiles mais elles ont gagné en poids, en prix et en qualité.

L’aventure des tuileries est une saga humaine. Il reste aujourd’hui des témoins qui nous font revivre cette époque et des hommes comme M. Tissut qui savent les dénicher. Comme il dit justement : « C’est un dialogue avec l’humanité »

Les tuiles sont présentes sur nos maisons qui ont remplacé le chaume et le bois, dangereux en cas d’incendie.

Avez-vous déjà « regotoyé » votre toit ?  certainement. Ce terme signifiant revisiter l’état de vos tuiles.

M.Claude FabreConf-Tissut.jpg

Repost 0
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 15:13

COMPTE RENDU réunion de bureau

Du 16/03/2013

 

 

L’ordre du jour concerne l’organisation de la journée du 9 juin, les conférences et le voyage en Italie

 

La journée du 9 juin

Organisée dans le cadre du programme de l’A.P.S. « En avant-pays le livre », cette journée se déroulera à la salle des fêtes des Echelles.

Notre association, la bibliothèque municipale et les parents d’élèves des écoles des Echelles vendront des livres d’occasion.

Peut-être aurons-nous également des bouquinistes professionnels ?

Nous demanderons à un bouquiniste de Voiron de venir nous conseiller sur les livres proposés à la vente (démarche de Louis Gradelet). Nous vendrons les séries soit sur internet soit à un professionnel intéressé.

Les recettes seront affectées au projet de statue de Béatrice.

Il nous faut des bras les vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 juin pour préparer cette vente (transport des livres de la Commanderie à la salle des fêtes, nettoyage de notre salle avant travaux pour transfert de la bibliothèque dans nos locaux, présentation de nos livres à la vente). Les employés municipaux seront sollicités pour cette préparation.

 

Les conférences

la première sera proposée à Mrs Tissut et Marais sur les tuileries en avant-pays savoyard soit le 19 soit le 29 avril (urgent : contact par L.Gradelet).

- la seconde sera proposée sur la vallée de Chartreuse (conférencier Pierre Baffert d’Entre deux Guiers (le 17 ou le 24 mai) (contact : L.Gradelet).

 

Le voyage annuel

Les dates sont arrêtées pour les 11 et 12 mai. G.Bourcier s’occupe de contacter nos correspondants italiens et de rechercher une solution éventuelle avec un car ou mini-car. Turin et Chivasso sont le but de ce voyage.

 

Autres activités :

20 mai : lors de la braderie d’Entre deux Guiers, nous essaierons de vendre livres et bibelots.

Visite commentée du sentier Béatrice par l’association pour tout public intéressé : 26 juillet après-midi.

Journées d’animation sur le sentier Béatrice avec Christian Maljournal, guide du patrimoine : 27 juillet et 8 août.

Visite commentée de Côte Barrier avec Jacky Durand : en principe début septembre.

 

Prochaine réunion de bureau : samedi 13 avril, même lieu, même heure.

Repost 0
24 février 2013 7 24 /02 /février /2013 18:16

Une vingtaine de personnes assistent à l’assemblée, délocalisée pour la première fois.

COMPTE RENDU de l’Assemblée Générale

22/02/2013 Saint Pierre de Genebroz

Avec la neige qui s’invite, le nombre de participants s’est trouvé réduit à une vingtaine de membres qui n’ont pas hésité à affronter la montée de l’église. La présence de notre conseiller général, venu du cœur de Chartreuse, a été particulièrement appréciée.

Après la liste des personnes excusées, le président reprend le bilan accompagné au vidéo- projecteur.

Toutes les activités de l’année 2012 sont passées en revue (voir bilan 2012).

Le rapport moral et le rapport financier sont votés par l’assemblée.

Claire Madelon est désignée en qualité de commissaire aux comptes.

Le bureau reste inchangé.

Les projets pour l’année 2013 sont passés en revue :

2013 verra l’entrée en service de notre site internet grâce à la société « Ownweb » (3 jeunes de Chartreuse).

Nous sommes en cours d’assistance sur le sentier du Beauvoir (présentation sommaire du circuit). Nous travaillons plus précisément sur le topo- guide et le tableau panoramique qui sera situé sur le haut du circuit. Il faudrait trouver un endroit intéressant, à la vue dégagée, sur le secteur de Bande pour installer ce panoramique avec un banc pour le pique-nique.

2013 verra sans doute la fin de nos opérations de vente de livres et bibelots au profit de la statue avant déménagement de nos locaux actuels dans la Commanderie au profit de la bibliothèque.

Une journée locale organisée par la municipalité des Echelles, avant l’été, devrait permettre de clôturer cette opération.

Mais une campagne pour solliciter les dons en vue de financer cette statue devrait être lancée conjointement avec la mairie. La déductibilité fiscale est acquise et il conviendra de mener une action résolue d’information et de publicité par voie de presse et démarches ciblées.

Nous sommes en phase de démarchage de sculpteurs locaux en vue de choisir notre artiste. 

Trois conférences sont en gestation : Les Tuileries avec Messieurs Tissus et Marais – l’Entre deux Guiers avec M. Pierre Baffert – une autre conférence par M. Forray, président des Piémontais de Chambéry (thème du voyage à travers la Chartreuse).

Nous poursuivrons les balades de l’été avec notre guide du patrimoine et l’accompagnement des groupes sur le sentier Béatrice.

De même, nous organiserons une visite du bourg au profit de l’école primaire des Echelles et deux autres classes de Grenoble.

Nous avons proposé un travail de création d’une maquette de l’ensemble hydraulique de la Corderie au principal du collège des Echelles. Nous espérons obtenir une réponse positive et réaliser cet objectif.

Nettoyage du sentier et entretien du site de la Madeleine sont toujours à l’ordre du jour.

Nous relançons le projet d’édition d’un fascicule sur la déportation des Juifs du canton avec Mrs Biscarat et Lévy.

Nous suivrons également de près l’évolution du projet de recherches sur le site de la Madeleine (acquisition des terrains par la commune de Saint Pierre et recherche d’un archéologue volontaire).

Cette même mairie souhaite lancer une opération de recherche sur le site de l’église à l’occasion de travaux de restructuration : opération à suivre.

Nous participerons aux manifestations habituelles  (14 juillet, soirée Star-Tour, marché de Noel).

Nous organiserons enfin une visite à Turin et Chivasso sur un week-end (date à définir, en principe en mai).

Il nous restait à partager le verre de l’amitié offert par la commune de Saint Pierre de Genebroz, que nous remercions pour cet accueil.

BL

Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 18:34

Dimanche 3 février.

Pour rappeler le souvenir du carabinier Jean Baptiste Scapaccino, une représentation de carabiniers de Chivasso vient chaque année aux Echelles.

Ils furent dignement reçus.  Après la messe, une cérémonie au monument aux morts et un dépôt de gerbes au pied de la Commanderie complétaient la matinée.

L'apéritif à la salle des Gentianes a été suivi par un repas à la salle des fêtes des Echelles; repas excellent arrosé des meilleurs crus de Savoie et achevé par une Chartreuse qui ne peut que mettre chacuin de bonne humeur.

C'est elle, effectivement, qui régnait au cours de ce banquet ponctué de moultes remises de cadeaux à de nombreuses personnalités.

L'association la Commanderie a pris les contacts nécessaires pour organiser un voyage sur deux jours à Turin et Chivasso cette année au mois de mai (en principe).

L'après-midi a été l'occasion d'une rapide visite historique au pied de la Commanderie avec une insistance particulière sur ce qui pouvait rappeler l'Italie : le passage d'Hannibal en route vers Rome et Cannes, le vestige du temple gallo-romain des Echelles dédié à Jupiter, les deux filles de Béatrice devenues reines italiennes, etc..... 

Le temps pressait pour la visite à d'autres cannes (Boursier, sans "c") puis le retour en Italie.

Cette journée restera celle de l'amitié malgré la défaite de nos rugbymen face aux transalpins.

Rendez-vous à Chivasso bientôt !

 

DSC_0094-1-.jpg

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 08:55

COMPTE RENDU Réunion du C.C.T.

(Conseil Culturel Territorial)

11/12/ 2012  à  Belmont

 

Réunion proposée par le S.M.A.P.S. avec la présence de l’établissement public « Diapason » et avec l’apport de la société « ABCD ».

Représentants de l’association La Commanderie et la commune des Echelles : Gérard Bourcier, Marinette Arnoldi, Bernard Lanfrey

 

 

Le département 73 a défini des territoires (pour nous, l’avant-pays savoyard) et a engagé une action volontariste. 47 personnes étaient présentes à cette réunion de présentation d’une enquête sur la lecture dans l’avant-pays savoyard et la restitution des actions engagées dans le cadre de l’action culturelle.

 

Le cabinet « ABCD » a analysé  finement le domaine de la lecture en s’attachant surtout au fonctionnement et à l’impact du réseau des bibliothèques. Il est rappelé que la moyenne nationale de surface de locaux à usage de bibliothèque est de 0,07 m² par habitant. Cela correspondrait à un établissement de 80 m² pour la commune des Echelles.

Elles sont ouvertes, en moyenne, 5 heures par semaine au public et les adhérents représentent en moyenne 17 % de la population.

Sur notre secteur n’existent que deux « libraires » avec la maison de la presse des Echelles et la zone « culture » de la galerie du super U de Pont.

La D.R.A.C. s’engage à apporter un  financement de 70.000 €/ an pendant 3 ans pour aider les bibliothèques.

Notre territoire comporte 29.000 habitants dont 35 % ont moins de 30 ans.

Les bibliothèques sont le premier lieu de médiation culturelle et d’échanges améliorant le lien social. Elles sont susceptibles de constituer un véritable lieu de vie collective.

Les diverses interventions qui suivent montrent que nombre de bénévoles sont impliqués dans les animations culturelles aux côtés des professionnels et de certains élus.

La faible présence des élus est regrettée mais tous rappellent le caractère d’indécision de la période actuelle. Dans le cadre de la restructuration territoriale, la question des transferts de compétence et de leur caractéristique constituent une inconnue non maîtrisable dans l’attente de la prochaine loi qui doit préciser ces points. Il convient surtout  de savoir si la compétence culturelle sera strictement cantonnée à une collectivité ou partagée entre plusieurs niveaux de collectivités locales. Ce choix peut avoir des conséquences énormes sur le tissu culturel actuel où l’animation se réalise de façon plus ou moins spontanée au plus près du territoire, de la population et des initiatives diverses et nombreuses.

 

La disparition de l’école de musique de l’A.P.S. est évoquée comme un grave échec mais les réflexions pour trouver une solution de continuité doivent impérativement déboucher sur une solution.

Une des questions qui traverse l’assemblée consiste à recenser exhaustivement l’ensemble des acteurs de l’animation culturelle (certains présents se sont invités à la réunion). 

 

Pour ce qui concerne notre association, la culture constitue un volet important de notre objet social. Nous avons une action importante dans ce domaine à travers nos conférences (3 ou 4 chaque année), l’organisation d’expositions, l’accompagnement de groupes en exposant l’histoire de notre territoire, les recherches et la vulgarisation d’éléments de notre histoire locale, les actions en directement des scolaires,… A ce titre, nous avons évoqué avec le principal du collège Béatrice l’idée d’un travail avec une classe du collège sur la construction d’une maquette de l’ensemble hydraulique de la Corderie. Projet à suivre …..

Nous souhaitons, de plus, être consultés et informés sur la question du transfert de la compétence culturelle à la prochaine intercommunalité car nous voulons poursuivre notre action dans des conditions satisfaisantes sinon améliorées.

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Compte-rendus
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 08:56

Belle animation sur la place Béatrice aux Echelles ce samedi 8 décembre.

Le marché de Noël, malgré quelques flocopns et une température de saison, aura encore connu le passage du père Noël et des stands où se réchauffer de façon très conviviale.

La commanderie était ouverte. A défaut d'une copieuse clientèle, nous aurons mieux supporté la température hivernale.

Le chiffre d'affaires (quelque 20 euros) ne peut que nous inviter à acquérir un "barnum" pour solliciter la clientèle.

Un projet de statue est désormais disponible (photo jointe).

Tous les points de vue sont désormais sollicités pour affiner le projet.

Inutile de dire que la réussite du projet passe par son financement et donc par la collecte de dons.

Nous lancerons la campagne l'an prochain en association avec la commune.

 1-Beatrice.jpg

 

Repost 0
commanderie.over-blog.com
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 19:57

COMPTE RENDU Réunion de bureau

24/11/ 2012

 

 

Présents : Monique Chavasse, Bernadette Lanfrey, Nicole Bourcier, Pierrette Dumaz, Christiane Barjon, Marie-Claude Fabre, Louis Gradelet, Gérard Bourcier, Bernard Lanfrey.

Excusés : Gérard Vassal et Agnès Flandrin

 

La caisse d’épargne facturait 6 euros par mois pour tenir le livret d’épargne associatif sur lequel nous déposons les fonds destinés à la statue. Le président a obtenu une modification portant à 5 euros par trimestre les dits frais. Mais ceci ne nous semble pas satisfaisant. Le président décidera ce qu’il convient de faire pour régler cette question.

Nous avons reçu une subvention de 50 euros de la part de la commune de Saint Franc et en attendons une autre du Conseil Général de Savoie pour couvrir les frais de l’organisation du mois d’octobre sur la commémoration de la rafle des juifs du canton en 1944.

Nous annulerons la conférence sur Rousseau prévue en décembre compte-tenu de l’état de santé du conférencier.

Le marché de Noël est organisé aux Echelles cette année et nous ouvrirons nos portes à cette occasion entre 14 et 19 heures. Nous apporterons quelques échantillons de la Corderie dans la salle voisine pour essayer de vendre à cette occasion (transport depuis le local Girin). Nous invitons les membres à nous indiquer leur disponibilité pâour venir aider à cette manifestation.

Nous pouvons peut-être enrichir notre stock d’objets à la vente à partir des objets trouvés en déshérence (déposés en mairies et sans réclamation depuis plus d’un an) et à l’occasion d’un déménagement (B.Pricaz). Le président s’occupe de cette question.

Pour la statue, il convient de relancer l’artiste de Saint Pierre de Chartreuse et contacter un tailleur de pierre résidant aux Abrets (Louis Gradelet suit cette question).

Notre arrêtons la date de notre prochaine assemblée générale au vendredi 22 février à Saint Pierre de Genebroz (ou le 1er février en cas d’impossibilité).

Les besoins d’équipements sont réels : rayonnages pour nos livres, tables pliantes pour nos diverses manifestations, système de protection de nos installations extérieures (style barnum), création d’un site internet (recours à des professionnels locaux), livres spécialisées sur la toponymie (travail en cours),…..

Il faut relancer l’idée de l’arborétum pour agrémenter le parcours sur le sentier Béatrice. Il nous faut aussi une nouvelle signalétique pour nos manifestations (70x150) et une banderole modulable.IMG_4081---Copie.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Compte-rendus
commenter cet article
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 16:32

Sans doute commençons-nous à être connus au-delà de nos frontières.

Le 12 octobre, ce sont 32 retraités cheminots de Chambéry qui visitaient notre territoire.

Visite et commentaires à la Madeleine le matin, repas aux Ecureuils, visite du bourg des Echelles l'après-midi.

32 retraités ravis, qui ne regarderont plus notre pays de la même façon lors de leurs prochains passages.

 

Cheminots-2012-1.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Manifestations
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 14:27

70 ans après, s’ouvre une page méconnue de notre histoire locale : la rafle, en 1944, de 17 personnes condamnées pour le crime d’être né juif. Ils étaient français et, passant en zone libre, ils avaient choisi notre région, pensant y trouver la sécurité.

Ils résidaient à Saint Pierre de Genebroz, Les Echelles, Entre mont le Vieux et Saint Christophe la Grotte. Ils ont été arrêtés par la Gestapo, transférés à Drancy puis déportés à Auschwitz. Aucun n’est revenu.

Ce dimanche 14 octobre 2012, une cérémonie a eu lieu aux Echelles pour l’inauguration de la plaque à la mémoire de ces 17 personnes, en présence de M.Serge Klarsfeld, invité d’honneur en qualité de président de l’association « Les fils et filles des déportés juifs de France ».

Etaient présents également MM. Giroud, vice-président du Conseil Général de Savoie, Jean Pierre Vial, sénateur, Louis Besson ancien ministre, Mme Baville, directrice de cabinet du préfet de la Savoie, Messieurs les maires des Echelles, d’Entremont le Vieux, de Saint Pierre de Genebroz, de La Bauche, de Saint Franc. A noter la présence de M.Fachler, président de la communauté juive de Chambéry ainsi que les représentants de l’archevêché de Savoie et de l’église réformée de Savoie. Une cérémonie empreinte d’émotion et de recueillement.

Devant une foule nombreuse, plusieurs personnalités se sont exprimées. M. Cédric Vial, maire des Echelles, remercie M. Georges Favre Martinoz de Saint Pierre de Genebroz qui est à l’origine des recherches, aidé par M.Alexandre Doglioni. M.Vial nous interroge : « comment avoir la mémoire  de ce que l’on n’ose même pas imaginer. La leçon de la Shoah est la vigilance ».

M.Klarsfeld remercie les personnes qui ont permis que ces 17 personnes ne rentrent pas dans l’oubli et nous rappelle que c’est sous notre ciel qu’ils ont vécu leur dernier moment de liberté.

M.Giroud souligne que les enfants seront le relais indispensable pour que le souvenir subsiste, tandis que M.Jean Pierre Vial note que tous les discours n’ont au cœur qu’une chose ; l’homme et ses valeurs, et que ce message doit être passé aux jeunes dans les écoles.

Mme Baville s’exprime en ces termes : « puisque nous savons, nous devons à ces morts la fidélité du souvenir, il faut former l’esprit des générations à venir et lutter contre l’obscurantisme. La liberté ne souffre aucune négligence, aucun abandon ».

Des jeunes ont lu l’intitulé de la plaque. La Marseillaise et le Chant du Départ ont été exécutés par l’Harmonie et les Copains de Chartreuse, moment d’intense émotion. M. Favre Martinoz, dans son allocution, a rappelé les paroles du poète : « Surtout n’oublie pas, avant que le vent emporte les poussières de l’histoire ».

M.Cl. Fabre, correspondante D.L.S.Klarsfeld.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Manifestations
commenter cet article

Présentation

  • : Commanderie Hospitalière des Echelles
  • Commanderie Hospitalière des Echelles
  • : Recherches, études et publications sur l'histoire locale de la vallée de Chartreuse (Les Echelles 73- Entre deux Guiers 38). Animation culturelle / conférences / recensemnt et protection de sites historiques ou naturels intéressants. Participation à la vie locale (organisation de manifestations en lien avec communes et autres associations).
  • Contact

Recherche