Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 07:32
 
Magnifique journée du 17 avril 2011.
 
14 adhérents ont découvert la commanderie hospitalière du Poët Laval (du latin =  petit mont dans la vallée), mais aussi le village de Sauzet, celui de La Bégude de Mazenc et Dieulefit.
Le musée personnel de M.Morin nous laissera de grands souvenirs, sans doute et notre guide aura pris l'envie de découvrir notre secteur.
Espérons qu'il nous amènera une palanquée de visiteurs de son association des amis du Poët Laval (soixantaine d'adhérents pour une association née en 1920).
Que de vieilles pierres dans ces petits villages de la Drôme provençale !
 
Munis d'aussi bons souvenirs, il nous reste à imaginer notre prochaine équipée.
 
BL.
 
Prochaines retrouvailles : le spectacle de Pressins à pratiquer en groupe.
Ceux qui souhaitent voir celui-ci (avec repas préalable) l'indiquent à Gérard Bourcier.
Nous retiendrons les places dès le mois prochain.
IMG 0784IMG 0794IMG_0814.JPGIMG_0829.JPGIMG_0811.JPG
Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Balades association
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 21:17

5/04/2011 L'entreprise Eurovia réalise les VRD.

La source médiévale est comblée. l'eau du canal s'écoulera par un tuyau dans le regard (premier plan à droite).

IMG_0709.JPG

Le chantier Eurovia en cours.

IMG_0710.JPG

L'ancien canal médiéval (le plus ancien moulin des Echelles) est bouché avec du ciment. une buse et une conduite de récupération de l'eau remplacent l'écoulement des eaux de crues. 

IMG_0712.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:17

Cette semaine de mars-avril aura été riche d'activités en collaboration avec le collège Saint Bruno.

Les chevaliers étaient à l'ordre du jour lundi, le débroussaillage du sentier Béatrice et le pied du château étaient au menu du mardi. il restait vendredi après-midi pour se réapproprier le sommet de la butte, au pied du "Sacré Coeur".

La tâche fut rude mais nous ne pouvons qu'être satisfaits du résultat de ces opérations pour lesuquelles nous remercions encore les enseignants et les élèves du concours apporté.

13.JPG14.JPG15.JPG16.JPG

Repost 0
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 21:30

Lundi 28 mars, collège St Bruno d’Entre deux Guiers, l’association « La Commanderie » intervient gracieusement auprès de classes de sixième à la découverte de la chevalerie et du monde médiéval.

Haubert, gambison, camail, épées double main, …. n’ont plus de secrets désormais  pour une cinquantaine de jeunes répartis en huit ateliers.

La découverte de l’assemblage des cottes de mailles aura été la révélation de la journée avec l’apprentissage obligatoire de la fabrication.

La journée s’est déroulée dans une ambiance très sympathique et attentive. A renouveler ?1.JPG2.JPG3.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Manifestations
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 20:17

Début mars 2011, le toit prend forme.

IMG_0463.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 16:02

Le futur bâtiment "Accueil de la Base de Loisirs" et "Maison du Guiers" en cours de montage.

IMG_0453-copie-1.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 17:41

APPEL A POPULATION

Les 17 et 18 septembre 2011 aura lieu la 32e édition de la fête internationale du francoprovençal dans les Entremonts en Chartreuse.

A cette occasion, vous qui parlez, qui comprenez, ou qui aimez le patois, nous aimerions vous connaître et vous rencontrer, afin de faire perdurer la mémoire de notre langue, et organiser une fête réussie.

Individuel ou association, prenez contact avec :

- Mémoire des Entremonts : Gérard Martenon – 04 79 65 87 56

- AADEC : Matthieu Barret - aadec@wanadoo.fr

Repost 0
commanderie.over-blog.com
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 20:25

Une date à ne pas oublier : le 18 mars 2011 à la salle des fêtes des Echelles (73360)

Conf HannibalAn 218 avant notre ère : un village gaulois résiste encore et toujours... Non, en cette année-là, l’empire romain se heurte à la puissance de Carthage, sa concurrente africaine. Le partage de l’espace ibérique entre les deux empires génère un conflit qui ne peut se résoudre que par la force. Hannibal, fils d’Hamilcar Barca, dirigeant de Carthage, décide de porter la guerre au cœur de l’Italie. L’invasion est impossible par la mer du fait de la puissante flotte de guerre romaine. L’armée d'Hannibal, partie d'Espagne, après avoir franchi les Pyrénées, parcouru le sud de la Gaule romaine et remonté le Rhône, franchira les Alpes pour déboucher dans la plaine du Pô en l'an 218 av J.C..

Passer les cols enneigés n’est pas une petite entreprise pour une armée de plusieurs dizaines de milliers d’hommes, des milliers de chevaux et…. 37 éléphants. Mais quel chemin a emprunté Hannibal pour accéder aux riches plaines italiennes ?

Si Tite- Live le fait passer dans les Alpes du Sud, l’historien Polybe, qui a refait lui-même le trajet vingt ans plus tard, décrit scrupuleusement les paysages traversés et ses écrits semblent démontrer un passage plus septentrional, l’itinéraire passant par la vallée des Echelles selon le spécialiste Aimé Bocquet.

Ce dernier viendra exposer sa thèse en la salle des fêtes de cette commune le 18 mars de cette année.

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans Conférences
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 20:00

La dalle est achevée, la charpente arrive (11/02/2010).

L'entreprise Sabaudia Charpente entre en action sur le site.

IMG_0428.JPGIMG_0429.JPG

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 20:28

 P.E.R. et patrimoine

 Suite à l’invitation par la mairie des Echelles, la discussion avec des membres du bureau de notre association, suivie de la visite sur le site, a débouché sur les constats suivants.

 Le canal

            - au constat de la possibilité d’évacuation de l’eau par le premier exutoire souterrain (légèrement en amont de la source des Adoubes), la remise en eau de l’intégralité du canal (jusqu’à la surverse) est étudiée actuellement, en lieu et place de l’alimentation partielle jusqu’au droit de l’Argenette.

            - cette formule ne nécessite pas de débit d’eau supplémentaire.

            - l’étanchéité du canal doit être testée (les pompiers seront sollicités).

            - la sécurité imposera sans doute une hauteur d’eau peu importante (30-40 cm).

            - l’empoissonnement pourrait être une formule à étudier.

            - un système de mini- batardeaux pourrait réguler les niveaux d’eau souhaités sur toute la longueur.

            - il faut prévoir une possibilité commode de nettoyer le canal (minimum tous les deux ans).

               L’étang

            - tous les Echellois qui ont connu le site autrefois souhaitent le retour de l’eau dans l’étang du Cotterg.

- il faut cependant bien comprendre que seule l’Argenette pourra alimenter ce dernier et sur une période qui ne pourra couvrir la période sèche (3 à 4 mois ?). Plusieurs sources permanentes aboutissent à l’étang et expliquent que celui-ci n’est jamais à sec, (même actuellement, en période sèche et sans l’Argenette). Nous sommes donc en droit de considérer que le niveau d’eau baissera de façon conséquente en été mais tout en conservant un fond d’eau minimum. A supposer qu’il sèche complètement, cela constitue-t-il un élément suffisant pour laisser cette zone dans son état actuel de délaissement ?

- l’empoissonnement de l’étang paraît nécessaire pour l’agrément et pour la pêche. Une demande à la société de pêche pour obtenir son avis semble souhaitable.

- l’exécutoire de l’étang se jetait dans l’ancien canal, aujourd’hui inutilisable. Il convient de trouver la solution d’un trop- plein en fonction de la cote de la berge et de celle du niveau d’alimentation. La circulation d’eau dans l’étang doit pouvoir s’effectuer de façon à éviter l’eutrophisation. Un spécialiste devrait être consulté pour s’assurer de la faisabilité de ce projet de remise en eau. A l’analyse, on peut parfaitement imaginer une sortie de l’excédent d’eau dans le canal (les niveaux semblent le permettre).

- un sondage de profondeur et pour savoir comment est faite l’étanchéité est nécessaire (le fond est-il dallé comme certains le prétendent ?).

- le système de vidange de l’étang est indispensable pour son curage périodique et, en fonction de sa profondeur, la conduite de vidange doit être repensée du fait de la création de l’espace baignade et de la rectification du lit de l’Argenette. Par la même occasion, la source proche de cette vidange devra être recherchée et redirigée dans ce conduit.

Quel que soit le résultat de l’analyse de faisabilité, il apparaît dommageable de laisser cet espace en l’état.

 Le puits des turbines

 - le puits des turbines est l’élément premier d’animation et d’explication de l’espace ouvert au public. Un panneau sera placé à cet endroit expliquant simplement et clairement le fonctionnement de celles-ci.

- comment l’aménager au mieux en vue de son « exploitation » ?

- après échanges très intéressants, l’unanimité se fait pour considérer que la priorité se porte sur la sécurisation du lieu.

- la vision des turbines et de la fosse d’évacuation (spectaculaire) doit se faire côté parking du bas et non par le haut (circulation des véhicules).

- il faut conserver la vision des deux arbres de turbines au moyen d’un accès par caillebottis et en découpant une partie de la grille de l’arrivée d’eau.

- faudra-t-il installer un éclairage pour mieux visionner la partie sombre du secteur des turbines ?

- les deux éléments métalliques proches (le gros axe sectionné et un frein de poulie) doivent être conservés et mis en valeur sur ce site.

- faut-il couvrir cet ensemble d’une toiture appropriée ?

- un croquis sera proposé mais il sera nécessaire de faire travailler des personnes plus compétentes sur cette question.

 La source des Adoubes

 - cette source possède un grand intérêt historique, même si la population locale l’a quasi totalement oubliée. Elle est la source première d’alimentation en eau des habitants du bourg et le point de départ de la première adduction d’eau potable de la commune.

- l’escalier, le bassin- lavoir et le canal d’arrivée de l’eau sont des vestiges remarquables.

- cependant, l’implantation actuelle pose problème : sa conservation supprimerait 4 places de parking. La proposition de Gilbert Bastrenta de déplacer sa résurgence entre parking et zone verte avant l’espace baignade est retenue comme solution acceptable et souhaitable. Un puits maçonné en pierre, façon « ancien » peut constituer un point d’accrochage supplémentaire dans le cadre de la thématique « eau » avec un panneau d’explication.

 Conclusions

 Le travail sur tous ces points nous permettrait de présenter :

« l’eau dans tous ses états » 

l’eau utile (les turbines),

l’eau boisson (la source),

l’eau vive (Argenette et canal),

l’eau stagnante (l’étang),

l’eau ludique (espace- baignade et Argenette),

l’eau sauvage (le Guiers).

Un panneau général à l’entrée de la zone, complété de panneaux spécifiques (à définir), devrait marquer et respecter le choix de la thématique « eau ».

Repost 0
commanderie.over-blog.com - dans PER
commenter cet article

Présentation

  • : Commanderie Hospitalière des Echelles
  • Commanderie Hospitalière des Echelles
  • : Recherches, études et publications sur l'histoire locale de la vallée de Chartreuse (Les Echelles 73- Entre deux Guiers 38). Animation culturelle / conférences / recensemnt et protection de sites historiques ou naturels intéressants. Participation à la vie locale (organisation de manifestations en lien avec communes et autres associations).
  • Contact

Recherche